INTERVIEWS

INTERVIEW: Stroof « Kayaman a eu l’idée et moi j’ai validé c’est  comme ça qu’on a fait le morceau »

Recevons un membre du groupe Sks Family, Stroof nous parle de son parcours, du groupe et de leur dernier single « Twerk na tchoueke »…

Bonjour Stroof, comment vas-tu aujourd’hui ?

Bonjour, je vais bien merci.

Nous sommes ravis de recevoir un membre du groupe SKS FAMILY, soit le bienvenue

C’est moi qui vous remercie.

Donc je disais,tu es membre de groupe SMS FAMILY avant que tu ne nous présente le groupe parlons d’abord de toi. STROOF pourquoi avoir choisi ce nom ? de quoi est-il composé ?

En parlant de moi. Stroof c’est le nom que portais mon grand père décédé du côté maternel, on porte le même Nom (homonyme) surnommé stroof par c’est proches alors en sa mémoire je me le suis approprié et je suis aussi fan des petits hommes bleu tu vois de quoi je veux parler.

Tu viens d’où et depuis combien de temps fais-tu la musique ?

Je viens du G9 d’une part et du G2 d’autre part et je me suis intéressé à la musique en 2009, j’ai commencé comme beaucoup dans la chambre. En 2011 j’ai commencé a fréquenté les mini studios des morceaux qui sortait pas plus loin que mon pivo sa va faire 10 ans que je suis plonger dans l’univers musical.

À propos du groupe, qui a eu l’idée de former ce groupe ? comment s’est faite la rencontre avec Lends Kayaman ?

En 2015 je tombe sur Lends Kayaman non seulement on n’est collègue et j’ai appris qu’on n’est aussi cousin par alliance , je l’écoutais chanter ensuite je lui ai proposé de formé un duo, on a commencé a bosser jusqu’au jour où un autre frère nous écoute et décide d’intégrer le duo pour former un trio. Ensemble on sort alors un titre « je suis divisé » qui ne marche pas. En 2016 on sort un autre single « faut pas pleurer » et voilà comment on sait lancé en formant la SKS FAMILY: stroof, Kayaman et singui Lova.

Votre titre du moment c’est « Twerk na tchoueke » d’abord « na tchoueke » veut dire quoi ?

Le nouveau single « twerk na tchoueke » est un titre qu’on n’a fait s’en trop se donné une logique contrairement aux autres titres qu’on a fait où qu’on a dans le tiroir. On voulait faire bouger le maximum de miss en club et ce morceaux nous a semblé idéal « na tchoueke » c’est en langue nzebi et signifie « faire des rapports » twerk c’est en anglais c’est une danse sur de la musique populaire de maniere oser et provocante en faisant des mouvements de hanche et en s’accroupissant (danse sensuelle)

Qui as eu l’idée de faire ce single et de quoi vous vous êtes inspiré pour écrire les paroles ?

Kayaman a eu l’idée et moi j’ai validé c’est comme ça qu’on a fait le morceau on s’est inspiré de la position que prennent les filles quant elle danse sur du twerk et de l’effet que sa donne aux hommes quand elles trépinent sur scène.

Les autres artistes quand ils sortent une chanson y’a un message qu’ils véhiculent, vous quel message doit-on retenir lorsqu’on écoute les paroles ?

Retenir simplement qu’il y’a des danses que font les gos qui font de l’effet aux hommes et c’est le but du morceau.

Vous allez quand même le clipper ? si oui comment vous imaginez le scénario ?

Oui on compte le clipper comme je l’ai expliquer pour le sons on veut le faire dans un snack avec un max de filles et de garçons. Elles vont twerker et les hommes seront captivé en regardant celà, voilà un peu l’idée mais on continu de creusé le reste sera une surprise.

Comment rentrer en contacte avec vous ?

Pour contacter la SKS FAMILY allez sur notre page facebook: sks family officiel

ou aux: 066 887 705 / 066 352 175

Ton mot de fin

Je remercie tout ceux qui nous soutiennent et derrière ce single y’a un vrai travail de fond qui se fait et y’a encore plein de bon titres à consommé. Restez connecter pour ne rien raté et Sacher que la force c’est le partage.
Je vous remercie pour l’interview.

Bouton retour en haut de la page