INTERVIEW: Nelyo “j’ai dû faire preuve de persévérance, m’armer de patience et surtout j’ai été bien entouré”

Recevons le chanteur Nelyo, absent du Gabon pendant 3 ans, l’artiste est de retour sur sa terre natale et il a pas mal de choses à nous dire…

Bonjour Nelyo merci d’avoir accepter notre invitation … comment tu te sent présentement sur ta terre natale après 03 ans d’absence ?

je suis très ému et content frette de retour sur ma terre natale. Elle m’a sincèrement manquée.

Nelyo après que tu sois parti de manière brusque nous avons ressentis un ralentissement total sur tes activités et tes actualités , plus rien de toi en dehors des souvenirs des singles tel que “Elle” , “Ma meuf est ma cousine ” comment explique cela ?

l’explication est multiple, j’avais à l’époque laissé mon équipe mais je comprends aussi que n’étant pas sur place cela a été très issu compliquée à gérer pour eux.
Ensuite je ne suis pas resté sans activité mais j’ai développer ma musique sur place en France, il m’a fallu me concentrer pour m’intégrer pour arriver à me faire une petite place dans cet immense terrain musical. Mes nouveautés sont visibles sur YouTube et son connu sur ma page Facebook…

Sachant bien que La France n’est pas un pays facile en matière musique pour s’affirmer … nous t’avons vu à Trace tv , à Télé sud et Bien d’autres chaines, alors comment tu as fait pour te démarqué ?

pour me démarquer… j’ai dû faire preuve de persévérance, m’armer de patience et surtout j’ai été bien entouré… et comme je l’ai indiqué précédemment j’ai travaillé sur les attentes de ce nouveau public.

DÉCOUVREZ AUSSI  INTERVIEW: M.A.F "j'aimerais que la beauté de la femme soit mise au premier plan"

Tu as aujourd’hui une large expérience musicale , avec celle de la France , aujourd’hui Nelyo ! qu’est ce que tu apporte de plus au Game du Gabon en particulier dans l’univers du Rnb qui a sérieusement très évolué

j’apporte comme tout un chacun ma contribution musicale, mon style, ma personnalité. Mes sonorités ont évoluer, ma musicalité est différentes des artistes RNB car elle est nourrit désormais de 2 oreilles musicales différentes.
Car les attentes du public Français ne sont pas les mêmes que celui du public gabonais…

Il ya des artistes Gabonais tel que “Koba , Sayk’1ry , Vicky et bien d’autres qui sont visible sur la toile , nous recevons pas mal des chose de ces artistes là mais Nelyo c’est un peut difficile soit c’est un flash ou un clein d’oeil qui passe ect … est ce que c’est une nouvelle méthode de com .

(rires)… c’est de la com oui et non… je m’explique, oui parce que la rareté est aussi un bienfait mais non parce que je m’étais concentré sur mon projet Français en me disant que mes projets musicaux étaient visibles sur YouTube.
On apprends des erreurs et avec mon équipe tout sera mis en œuvre pour que ce silence ne se reproduise plus.

Bien et si tu nous parlais de ta collaboration avec le Collectif People sur le single #TONPIEDMONBRAS qui marche super bien , parle nous aussi de ton contrat avec la Radio Bordeaulaise , de ta nouvelle structure de prod et de ta nouvelle vidéo qui sera disponible en Novembre 2019 ...

pour commencer ma collaboration avec le collectif peuple a été fais en feeling, ils m’ont fait une proposition et j’ai adhéré de suite…
concernant Enjoy33 ils ont fais parti des 1er à croire à moi en France et depuis lors nous sommes en lien étroit.

DÉCOUVREZ AUSSI  INTERVIEW: K'NO "Mi Tonda Wé est un Mot en Langue Vernaculaire Myene"

Nelyo en mot de fin quels sont tes projets avenir et si t’a des personnes à saluer ce serais le moment, un message aux jeunes et comment faire pour rentrer en contact avec toi ?

mes projets à venir sont multiples… mais quelques mots c’est le travail, le travail, collaboration et évolution…
Je salue et remercie mes fans qui m’ont fait un bel accueil au Gabon mon pays. Je remercie ma team mes frangins sur place pour leur soutien… ma famille Dynastie pour leur soutien de toujours.
Pour les jeunes qui souhaitent entrer en contact avec moi il y’a ma page Facebook NELYO / Instagram : nelyo officiel

Laissez un commentaire