INTERVIEWS

INTERVIEW: Will Breazy « les dirigeants doivent apporter un peu de soutien aux jeunes »

Recevons aujourd’hui Will Breazy, un jeune rappeur originaire du G9 dans la ville d’Oyem; auteur du single intitulé « LUTTEUR »  qui est le sujet de cet entretien.

Will Breazy, Artiste rappeur.

Bonjour Will Breazy sois le bienvenu sur Actu Zik Gabon

Bonjour et merci

En quelques lignes qui est will ? et D’oû vient-il et pour s’être lancer dans la musique ?

Will Breazy c’est un rappeur polyvalent, originaire du G9, plus précisément Paradis (Oyem). Si je fais du rap aujourd’hui c’est grâce à un grand frère à moi appelé pixx-tixx qui rappait très bien et m’a encouragé à le faire.

Quel style de musique fais-tu?

En principe suis dans la trap mais j’ai décidé d’exploiter cette trap en compagnie avec ce fameux style gabonais qu’on appel ntcham.

Tu es un « lutteur » ?

En quelques sortes « OUI » suis un lutteur parce que y’a les moments où je suis obligé à le devenir.

Et si tu nous en dis plus sur ce single, de quoi parles-tu dedans ? Qu’est-ce qui t’as motivé pour écrire cette chanson ?

Lutteur est un titre à peu près instruction, d’ailleurs c’est le cas de plus de mes singles comme par exemple « le bandit », dans ce single « LUTTEUR » sous-entend le jeune gabonais qui vit dans des mauvaises conditions, ne travaille pas à cause du manque de boulot dans le pays donc il finit par voler blaguer, fumer, pas de son plein gré mais pour se maintenir.

Et nous mélomane quel message devons-nous retenir après avoir écouter ce titre ?

Ce single à deux messages, alors il s’adresse à deux groupes de personnes, à savoir, les dirigeants qui doivent apporter un peu de soutien aux jeunes et les parents qui ne doivent pas donner le tord à leurs enfants à 100%

Le clip c’est pour quand ? et comment imagines-tu le scénario ?

Le clip, le clip, le clip, un clip peut être disponible seulement si le single devient sujet des mélomanes dans le pays. (c’est à dire si le son devient très écouté, alors je me lancerai dans le clip) ce clip je l’imagine dans la rue, les marchés, et y apparaîtront les jeunes débrouillard vendeurs, et autres mises en scènes sur les mauvais actes que commettent les jeunes dans la ville. C’est un peu ça quoi😎

Ravis de t'(avoir reçu sur Actu Zik Gabon, pour conclure ton mot de fin

Y’a pas de quoi, je vous remercie aussi d’avoir consacré ce temps pour moi. À très bientôt.

DÉCOUVREZ AUSSI:  MUSIC | Will Breazy-Le bandit

Laissez un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer