NEWS | L’artiste Shine Baby violemment tabassé par des Gendarmes

Edauviza de son patronyme, plus connu sur le pseudo de ;Shine Baby créateur de la Structure de Production Musicale Indépendante « True Music Empire » se fait copieusement luncher par des Gendarmes en stationnement au poste de contrôle au carrefour du quartier Boirreau dans la ville de Port Gentil ce Mercredi 10 Janvier 2018, en allant à l’épicerie la plus proche.
Les faits…
 
« Il était 2Oh par-là, je me décide d’aller acheter un paquet de couches pour mon fils étant donné qu’il voyageait avec sa mère le même soir par bateau. Je marchais tranquillement l’agent debout de l’autre côté de la route me dit ; Ooohh Mr, je fais mine de rien comme s’il ne s’adressait pas à moi. Je continue à marcher mais il insiste ; Ooohh Mr, venez ici… Ce que j’exécute, il me dit ; fouillez votre sac, je demande ; il y’a un problème et que me vaut cette interpellation ? » Explique Shine Baby.
Poursuivant…
« Le type me dit fouille ton sac c’est un ordre, je vide le sac tranquillement devant lui mais je commence un peu à m’énervé en disant a l’agent ; mais je vous pose une question, vous ne me répondez pas. Est-ce qu’il y’a un problème ? Il me répond ; on te donne un ordre tu obéi c’est tout. C’est à ce moment que je dis, nous sommes quand même dans un pays de droits, tout comme vous j’ai des droits donc vous ne pouvez pas me faire des choses comme si je suis un vulgaire voyou…
Moi de dire ensuite ; Grand frère, je suis Gabonais et nous sommes à Pog, vous avez surement des petits comme moi donc vous ne pouvez pas me traiter de la sorte. Vous ne savez pas où l’on peut se revoir… »
Fallait pas que je dise ça, c’est comme si j’avais insulté sa mère. S’exclama Shine Baby…
« L’agent m’en clenche une baffe, ensuite tous les autres Gendarmes sans savoir comment le problème à commencer, s’y sont mis aussi à me roués de coups. M’étant tellement fait tabasser qu’un moment donné je décide déprendre la fuite, et là l’un d’entre eux tire en l’air. Avec le bruit du coup de feu je tombe, les agents reviennent à la charge sur moi. Puis m’embarque et m’emmène chez leur chef, c’est à ce moment que je reconnais le chef, je lui dis ; grand, est ce que toi tu ne me reconnais pas, je ne t’ai jamais déposé au boulot, comment vous pouvez me faire ça? C’est à ce moment exactement qu’il a demandé aux Gendarmes en question de me libéré, en disant ; rentre chez toi »  Conclu-t-il, nous y reviendrons.
Par : S.E MISSEVOU

DÉCOUVREZ AUSSI  L'humouriste Manitou déclare:" Mon Dieu m'a sauvé de la mort après un terrible accident de voiture"

source: Mediaposte

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*